Nous sommes rentrés, il y a une semaine de Hawaïï, et j’avoue que je reste nostalgique... Quand nous avons atterri dimanche dernier, il pleuvait, comme il n’avait jamais plu depuis un an. L’impression d’atterrir à Lille !!! Mais ouf, le soleil est vite revenu et la  température avoisine les 20/22 ° dans la journée, même si c’est tout de même un peu frisquet le matin...

DSC_0523
Hawaïï qui reste dans ma tête

A notre retour en Californie, tout le monde avait rangé les décorations de noël et commencé à sortir les drapeaux « love » et les couronnes en forme de coeur... Et oui, les Américains aiment enchaîner les fêtes. Le 14 février, c’est Valentine’s Day et c’est une grande fête ici. Dans les magasins, on ne trouve d'ailleurs que des choses en rose ou ornées de coeurs !!!  Ici, c’est non seulement la fête des amoureux, mais aussi une fête pour les enfants et les amis en général. Encore une occasion pour s’échanger des cartes, des cookies, des bonbons d’amour… Mais je vous en reparlerai plus tard...

DSC_0500
Mon coeur à Hawaïï

Pour l’heure, comme promis, une petite recette traditionnelle de Hawaïï. La cuisine Hawaïenne est un mélange de cuisine américaine et de cuisine asiatique. Il faut dire qu’Hawaï est exactement à 3000 km de Los Angeles et du Japon. On mange évidemment beaucoup de poissons (ah le Mahi Mahi à la sauce salsa). Hawaïï, situé au beau milieu du Pacifique Nord, fait le paradis des amateurs de poisson. Souvent mangé cru ou mariné, à la mode polynésienne et japonaise, le poisson est aussi délicieux à peine saisi, grillé ou en sauce, accompagné de fruits, de soy sauce...Mais aujourd'hui pas une recette avec du poisson mais du poulet : le huli huli chicken. C'est un plat traditionnel que l’on cuit au barbecue, mais qu’on peut aussi faire cuire au grill dans le four.

DSC_0714
Bon je sais, l'assiette est mal présentée, mais j'ai fait la photo après le repas...
mais je vous assure que c'est exquis. D'ailleurs voilà exactement ce qu'on m'a dit :
This stuff is killer!!!

Le principe du huli huli chicken est de faire mariner, pendant une heure au moins, du poulet dans une sauce huli huli composée de ketchup (et oui on est aux US), du sucre de canne hawaïen, de soy sauce, qu’on appelle ici « shoyu », de gingembre frais, de pur jus d’ananas... Le mélange est exquis. On pose le poulet sur le barbecue et on l’arrose sans cesse de cette marinade en le retournant tout autant. Huli, en Hawaïen, veut dire retourner dans un sens, puis un autre. On le sert accompagné de pommes de terre douces ou encore de riz collant.

Le goût particulier provient évidemment de la sauce. Et c’est sûr que si on le mange sous les cocotiers, en regardant les hawaïennes danser la hula. C’est que du bonheur...

La sauce huli huli se conserve au frigo une semaine
une pincée de sel
Une gousses d’ail pressée
Une cuillère à café de gingembre moulu
80 g de sucre de canne roux
120 ml de sauce de soja
120 ml de jus d’ananas
80 ml de ketchup

Et en attendant que ça cuise, faites comme moi, préparez-vous un petit cocktail...

IMG_0917
Quand je me la joue vacances, j'y vais à fond !

Le BLUE HAWAIIAN :
    * 3 cl de Curaçao bleu
    * 4 cl de Rhum blanc
    * 3 cl de Crème de coco
    * 6 cl de jus d'ananas

Une PINA COLADA
    # 4 cl de rhum blanc 
    # 2 cl de rhum brun 
    # 12 cl de jus d'ananas 
    # 4 cl de lait de coco

DSC_0527
Aloha !

Et pour les amoureux de cuisine hawaïenne, allez faire un tour sur le site de Claude, il a préparé un fabuleux croque Hawaï… Bon je n’en ai pas goûté à Hawaï, mais en Californie...N'empêche que même Apolline en a mangé !